BAC 2010 Algérie Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Lexique des termes de grammaire

 
Répondre au sujet    BAC 2010 Algérie Index du Forum » BAC 2010 Algérie » Education nationale » Leçons et études » Nouveau Programme Sujet précédent
Sujet suivant
Lexique des termes de grammaire
Auteur Message
mimita


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2009
Messages: 4
Féminin Cancer (21juin-23juil)

Message Lexique des termes de grammaire Répondre en citant
<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Helvetica; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Courier; panose-1:2 7 4 9 2 2 5 2 4 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:modern; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Tms Rmn"; panose-1:2 2 6 3 4 5 5 2 3 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Helv; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"New York"; panose-1:2 4 5 3 6 5 6 2 3 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:System; panose-1:0 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} @font-face {font-family:"MS Mincho"; panose-1:2 2 6 9 4 2 5 8 3 4; mso-font-alt:"MS 明朝"; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Batang; panose-1:2 3 6 0 0 1 1 1 1 1; mso-font-alt:바탕; mso-font-charset:129; mso-generic-font-family:auto; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 151388160 16 0 524288 0;} @font-face {font-family:SimSun; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-alt:宋体; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:auto; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 135135232 16 0 262144 0;} @font-face {font-family:PMingLiU; panose-1:2 1 6 1 0 1 1 1 1 1; mso-font-alt:新細明體; mso-font-charset:136; mso-generic-font-family:auto; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134742016 16 0 1048576 0;} @font-face {font-family:"MS Gothic"; panose-1:2 11 6 9 7 2 5 8 2 4; mso-font-alt:"MS ゴシック"; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:modern; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Dotum; panose-1:2 11 6 0 0 1 1 1 1 1; mso-font-alt:돋움; mso-font-charset:129; mso-generic-font-family:modern; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 151388160 16 0 524288 0;} @font-face {font-family:SimHei; panose-1:2 1 6 0 3 1 1 1 1 1; mso-font-alt:黑体; mso-font-charset:134; mso-generic-font-family:modern; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 135135232 16 0 262144 0;} @font-face {font-family:MingLiU; panose-1:2 1 6 9 0 1 1 1 1 1; mso-font-alt:細明體; mso-font-charset:136; mso-generic-font-family:modern; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134742016 16 0 1048576 0;} @font-face {font-family:Mincho; panose-1:2 2 6 9 4 3 5 8 3 5; mso-font-alt:明朝; mso-font-charset:128; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:Gulim; panose-1:2 11 6 0 0 1 1 1 1 1; mso-font-alt:굴림; mso-font-charset:129; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:fixed; mso-font-signature:1 151388160 16 0 524288 0;} @font-face {font-family:Century; panose-1:2 4 6 4 5 5 5 2 3 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Angsana New"; panose-1:2 2 6 3 5 4 5 2 3 4; mso-font-charset:222; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:16777217 0 0 0 65536 0;} @font-face {font-family:"Cordia New"; panose-1:2 11 3 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:222; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:16777217 0 0 0 65536 0;} @font-face {font-family:Mangal; panose-1:0 0 4 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:8192 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Latha; panose-1:2 0 4 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:262144 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Sylfaen; panose-1:1 10 5 2 5 3 6 3 3 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:12583555 0 0 0 13 0;} @font-face {font-family:Vrinda; panose-1:1 1 6 0 1 1 1 1 1 1; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Raavi; panose-1:2 0 5 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Shruti; panose-1:2 0 5 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Sendnya; panose-1:0 0 4 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Gautami; panose-1:2 0 5 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:Tunga; panose-1:0 0 4 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:"Estrangelo Edessa"; panose-1:3 8 6 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:1; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 159 0;} @font-face {font-family:"Arial Unicode MS"; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073741899 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1073750139 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Tahoma; panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1627400839 -2147483648 8 0 66047 0;} @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:3 15 7 2 3 3 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:script; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} @font-face {font-family:Consolas; panose-1:2 11 6 9 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-format:other; mso-font-pitch:auto; mso-font-signature:0 0 0 0 0 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} a:link, span.MsoHyperlink {mso-style-unhide:no; color:blue; text-decoration:underline; text-underline:single;} a:visited, span.MsoHyperlinkFollowed {mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; color:purple; mso-themecolor:followedhyperlink; text-decoration:underline; text-underline:single;} p {mso-style-unhide:no; mso-margin-top-alt:auto; margin-right:0cm; mso-margin-bottom-alt:auto; margin-left:0cm; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} kbd {mso-style-unhide:no; font-family:"Courier New"; mso-ascii-font-family:"Courier New"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-hansi-font-family:"Courier New"; mso-bidi-font-family:"Courier New";} tt {mso-style-unhide:no; font-family:"Courier New"; mso-ascii-font-family:"Courier New"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-hansi-font-family:"Courier New"; mso-bidi-font-family:"Courier New";} p.MsoAcetate, li.MsoAcetate, div.MsoAcetate {mso-style-noshow:yes; mso-style-unhide:no; mso-style-link:"Texte de bulles Car"; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:8.0pt; font-family:"Tahoma","sans-serif"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman";} span.TextedebullesCar {mso-style-name:"Texte de bulles Car"; mso-style-noshow:yes; mso-style-unhide:no; mso-style-locked:yes; mso-style-link:"Texte de bulles"; mso-ansi-font-size:8.0pt; mso-bidi-font-size:8.0pt; font-family:"Tahoma","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Tahoma; mso-hansi-font-family:Tahoma; mso-bidi-font-family:Tahoma;} span.texte2 {mso-style-name:texte2; mso-style-unhide:no;} span.msoIns {mso-style-type:export-only; mso-style-name:""; text-decoration:underline; text-underline:single; color:teal;} span.msoDel {mso-style-type:export-only; mso-style-name:""; text-decoration:line-through; color:red;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-size:10.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt;} @page Section1 {size:595.3pt 841.9pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:35.4pt; mso-footer-margin:35.4pt; mso-paper-source:0;} div.Section1 {page:Section1;} /* List Definitions */ @list l0 {mso-list-id:358554097; mso-list-template-ids:-1277624432;} @list l0:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:Wingdings;} @list l1 {mso-list-id:502203868; mso-list-template-ids:-225044162;} @list l1:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:Wingdings;} @list l2 {mso-list-id:562103489; mso-list-template-ids:858949512;} @list l2:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:o; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; mso-bidi-font-family:"Times New Roman";} @list l3 {mso-list-id:1226527046; mso-list-template-ids:1065624080;} @list l3:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:o; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:"Courier New"; mso-bidi-font-family:"Times New Roman";} @list l4 {mso-list-id:1438715733; mso-list-template-ids:-1064694880;} @list l4:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:Wingdings;} @list l5 {mso-list-id:1527718220; mso-list-template-ids:242539594;} @list l5:level1 {mso-level-number-format:bullet; mso-level-text:; mso-level-tab-stop:36.0pt; mso-level-number-position:left; text-indent:-18.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; font-family:Wingdings;} ol {margin-bottom:0cm;} ul {margin-bottom:0cm;} -->
Lexique des termes de grammaire 
Liste non exhaustive 
En cours d'élaboration  
  
La lettre (de l'alphabet) der Buchstabe p, t, a, e sind Buchstaben. p, t, a, e sont des lettres.
la consonne der Konsonant
p, t, r, ß sind Konsonanten p, t, r, ß sont des consonnes
la voyelle der Vokal
a, e, i sind Vokale a, e, i sont des voyelles
la majuscule der Großbuchstabe : A,N, X
la minuscule der Kleinbuchstabe : a, n, x
La ponctuation die Zeichensetzung, die Interpunktion
le signe de ponctuation das Satzzeichen
le guillemet das Anführungszeichen, das Gänsefüßchen
Das Wort steht in Anführungszeichen. Le mot est entre guillemets.
Setzen Sie das Wort in Anführungszeichen. Mettez le mot entre guillemets.
les points de suspension die Auslassungspunkte
l'apostrophe der Apostroph, das Auslassungszeichen
le point der Punkt
le point final der Schlusspunkt
le point d'exclamation das Ausrufezeichen
la virgule das Komma, der Beistrich
le trait d'union der Bindestrich
le double point; les deux points der Doppelpunkt; das Kolon
le point d'interrogation das Fragezeichen
le point-virgule der Strichpunkt; das Semikolon
les ponts de suspension die Auslassungspunkte
la dictée das Diktat
le paragraphe der Absatz
le genre das Genus
le masculin das Maskulinum
masculin maskulin; männlich
le féminin das Femininum
féminin feminin; weiblich
le neutre das Neutrum
neutre sächlich
le nombre der Numerus
le singulier der Singular; die Einzahl
Das Wort ist / steht im Singular / in der Einzahl. Le mot est au singulier.
Setze in den Singular / in die Einzahl! Mets au singulier !
le pluriel der Plural; die Mehrzahl
Das Wort ist / steht im Plural / in der Mehrzahl. Le mot est au pluriel.
Setze in den Plural / in die Mehrzahl! Mets au pluriel !
la forme du pluriel die Pluralform; die Mehrzahlform
la déclinaison die Deklination, die Beugung
la terminaison die Endung
la désinence die Deklinationsendung
die Apparate les appareils
Ich kaufe den Regenschirm. J'achète le parapluie.
le cas der Fall
le nominatif [sujet, apostrophe...] der Nominativ; der Werfall
l'accusatif [complément d'objet direct...] der Akkusativ; der Wenfall
le datif [complément d'attribution...] der Dativ; der Wemfall
le génitif [complément de nom...] der Genitiv; der Wesfall
l'adjectif (qualificatif) das Adjektiv, das Eigenschaftswort
Das Haus ist hoch. La maison est haute.
Es ist ein hohes Haus. C'est une maison haute.
l'adjectif peut être épithète attributiv
Il précède alors généralement le substantif, mais suit l'article ou le possessif, et est généralement décliné:
Der gute Kuchen ist teuer. Le bon gâteau est cher.
unsere lieben Kinder nos chers enfants
ou attribut prädikativ
Il est alors indécliné:
Der Kuchen ist gut. Le gâteau est bon.
Ich finde den Kuchen teuer. Je trouve le gâteau cher.
le nom der Name
le nom propre der Eigenname
Paul
Herr Schmidt Monsieur Schmidt
Berlin
die UNO l'ONU
le nom commun, le substantif das Nomen, das Substantiv, das Hauptwort, das Dingwort
der Tisch la table
das Ich le moi
der Mann l'homme
die Frau la femme
die Religion la religion
le groupe nominal das Nominalgefüge
der kleine Garten le petit jardin
Er wohnt in einem alten Haus. Il habite dans une vieille maison.
la formation des mots die Wortbildung
le préfixe die Vorsilbe
misshandeln maltraiter
die Missbildung la malformation
le suffixe die Nachsilbe
die Betonung l'accentuation
die Handlung l'action
die Orientierung l'orientation
l'article der Artikel
l'article défini der bestimmte Artikel
der Frisör le coiffeur
die Hausfrau la ménagère
die
Kinder les enfants
das
Spiel le jeu
l'article indéfini der unbestimmte Artikel
ein Frisör un coiffeur
eine
Hausfrau une ménagère
ein Spiel un jeu
[pas de pluriel exprimé]
négatif
kein Frisör aucun coiffeur
keine Hausfrau aucune ménagère
kein Spiel aucun jeu
keine Kinder pas d'enfants; aucun enfant
le verbe das Verb, das Zeitwort, das Verbum
spielen jouer
machen faire
in den Gartern gehen aller au jardin
le temps der Tempus
le temps du passé der Vergangenheitstempus
Es regnete / Es hat geregnet / Es hatte geregnet
Il pleut / Il a plu / Il avait plu
le verbe auxiliaire, l'auxiliaire (de conjugaison) das Hilfsverb, das Hilfszeitwort
sein être
ich bin gekommen je suis venu
haben avoir
ich habe gespielt j'ai joué
werden [auxiliaire du futur et de la voix passive]
ich werde kommen je viendrai
wir werden bezahlt nous sommes payés
le radical verbal der Verbstamm
geben donner
arbeiten travailler
mitkommen accompagner
handeln agir
 le parfait, le passé composé das Perfekt, die Vorgegenwart, die vollendete Gegenwart
Ich habe alles gemacht. J'ai tout fait.
Du bist nach Hause gekommen. Tu es rentré à la maison.
le plus-que-parfait das Präteritumperfelt; das Plusquamperfekt; die Vorvergangenheit; die vollendete Vergangenheit; die dritte Vergangenheit
Er hatte lange gespielt Il avait joué longtemps.
Er war nicht gekommen Il n' était pas venu.
le participe das Partizip, das Mittelwort
le participe présent das Partizip I, das erste Partizip, das Partizip Präsens, das Mittelwort der Gegenwart
spielend jouant, en jouant
die spielenden Kinder les enfants qui jouent
die auf der Straße spielenden Kinder les enfants jouant dans la rue
lächelnd souriant, en souriant
le participe passé das Partizip II, das zweite Partizip, das Partizip Perfekt, das Mittelwort der Vergangenheit
gespielt joué - Er hat gespielt. Il a joué.
gelächelt souri - Sie hat gelächelt. Elle a souri.
gefallen tombé - Du bist in den Bach gefallen. Tu es tombé dans le ruisseau.
geflogen volé - Er war nach Holland geflogen. Il avait pris l'avion pour la Hollande.
interessiert intéressé - Das hat mich sehr interessiert. Cela m'a beaucoup intéressé.
Interessiert fragte er mich ... Intéressé, il me demanda...
versprochen promis - das versprochene Geld l'argent promis
angekommen arrivé - der zuletzt angekommene Gast le client arrivé en dernier
eingeschüchtert intimidé - Sie blickte eingeschüchtert zu Boden. Elle baissait les yeux, intimidée.
le prétérit das Präteritum; das Imperfekt
er lernte il apprenait / il apprit
er bekam il recevait / il reçut
le futur das Futur; das Futur I; das erste Futur
Er wird kommen. Il viendra.
le futur antérieur das Futurperfekt; das Futur II; das zweite Futur
Er wird geschrieben haben. Il aura écrit.
Er wird nicht gekommen sein. Il ne sera pas venu.
l'adverbe das Adverb, das Umstandswort
Er hat laut gesprochen. Il a parlé à forte voix.
Du fährst schnell. Tu conduis vite.
Sprich nicht so schnell! Ne parle pas si vite !
Ich habe dich so gern. Je t'aime tant /  tellement !
Kommst du mit? - Gern. Tu viens avec moi? - Volontiers.
Er begrüßte uns lächelnd. ll nous salue en souriant / avec un sourire.
la voix passive das Passiv, die Leideform
Die Arbeit wurde gemacht. Sie ist gemacht worden. Le travail fut fait. Il a été fait.
Ich bin von ihm informiert worden. J'ai été informé par lui.
la proposition adverbiale der Adverbialsatz
la proposition participiale der Partizipialsatz
 Mot composé
Brieftasche [Bief + Tasche] portefeuille [porte + feuille]
Briefpapier [Brief + Papier] papier à lettres
Hochhaus [hoch + Haus] (grand) building
cerf-volant
la préposition die Präposition, das Verhältniswort
la phrase der Satz
la proposition subordonnée der Nebensatz
Ich frage mich, ob er es weiß. Je me demande s'il le sait.
Sage mir, wann du kommst. Dis-moi quand tu viendras.
Es ist Zeit, das Essen zu bereiten. Il est temps de préparer le repas.
la proposition infinitive der Infinitivsatz
 
l'interjection die Ausdruckspartikel, das Ausrufewort, die Interjektion; das Empfindungswort
Au! Aïe !
Pscht
! Chut !
Hurra! Hourra !
Mein Gott! Mon Dieu !
Verflucht! Malédiction !
Klasse! Super !
Halt! Stop !
Le pronom das Pronomen; das Fürwort
Le pronom personnel das Personalpronomen; das persönliche Fürwort
Er lernt. Il apprend.
Wir spielen. Nous jouons.
Ich kenne ihn nicht. Je ne le connais pas.
Le pronom réfléchi das Réflexivpronomen
Er rasiert sich. Il se rase.
Ich amüsiere mich. Je m'amuse.
 
Relativpronomen (s, Relativpronomina) [n] pronom [m] relatif
Relativsatz (es, "e) [m] proposition [f] relative
Relativum (s, Relativa) [n] pronom [m] relatif [au sens large, y compris wo où]
Fürwort (s, "er) [n] pronom [m]
bezügliches Fürwort pronom relatif
persönliches Fürwort pronom personnel
rückbezügliches Fürwort pronom réfléchi
Umstandswort (s, "er) [n] adverbe [m]
bezügliches Umstandswort adverbe ayant valeur de pronom relatif
Personalpronomen (s, Personalpronomina) [n] pronom [m] personnel
Reflexivpronomen (s, Reflexivpronomina) [n] pronom [m] réfléchi
L'alphabet allemand 
Das deutsche ABC 
  
Généralités - Allgemeines 
jpcgra 
L'alphabet allemand moderne compte les mêmes 26 lettres de base que l'alphabet français, tant en majuscules qu'en minuscules, et une vingt-septième lettre qui est un vestige de l'ancien alphabet allemand généralement appelé "gothique": le ß. Le ß n'existe qu'en minuscule. Il est l'équivalent d'un double ss (s sec et sifflant) qui le remplace d'ailleurs dans certaines circonstances: titres en majuscules, absence du caractère ß dans la casse typographique...
Attention: Il ne s'agit pas de la lettre grecque bêta, qui en est toutefois très proche dans la forme, ce qui fait qu'en informatique, on utilise cette dernière à sa place. On l'obtient sur les PC par la combinaison touche ALT et code 225 par le pavé numérique.
Le ß est en fait une lettre double: un z sur le dos d'un s gothique droit. Aussi bien s'appelle-t-il ess-tsett. Son emploi répond à quelques règles assez simples (voir les règles de l'orthographe).
L'alphabet allemand ne connait pas les voyelles accentuées, il dispose en revanche de voyelles infléchies. L'inflexion concerne trois voyelles: a, o, u. Elle est marquée graphiquement par deux petits traits " au-dessus de la voyelle dans l'écriture manuscrite; avec les machines à écrire, en informatique et le plus souvent aussi en typographie (et d'autant plus que l'imprimerie use de plus en plus de l'informatique) on utilise à la place le tréma.
La prononciation des voyelles infléchies diffère de celle des voyelles non infléchies dont elle dérive. Les variations sur les voyelles et les sons des voyelles (inflexion) jouent en fait un très grand rôle dans la langue allemande, aussi bien dans la conjugaison que dans la création des mots.
L'alphabet allemand connait aussi plusieurs diphtongues - des "sons doubles" dont le premier est plus accentué et qui sont représentés par la combinaison de deux voyelles.
 
Certains grammairiens considèrent aussi le "y grec" comme une voyelle infléchie en raison de sa fréquente prononciation dans les mots comme un u français:
der Typ
prononciation: comme un Français dirait tup
traduction française: type
que le Français prononce tipe
D'autres considèrent le j comme une semi-voyelle, puisqu'il commence quand on le prononce par le son i qui s'infléchit légèrement vers la voyelle suivante:
ja
prononciation comme dans le mot français naïade
traduction française: oui
jodeln
prononciation comme dans le mot français baïonette
traduction française: yaouler
que le Français prononce iaouler
Majdanek
prononciation: comme un Français dirait Maïdanek
Maidanek [nom d'un camp de concentraion en Pologne]
Structure de la phrase 
Généralités 
  
Tout communication, pour être efficace, c'est-à-dire intelligible, doit répondre à un certain nombre de règles connues et appliquées par celui qui donne l'information et par celui qui la reçoit. Ces règles doivent etre assez strictes pour que la communication soit efficace et suffisamment souples pour permettre de nombreuses nuances et finesses de pensée et esthétiques. Celui qui reçoit l'information, sûr des règles appliquées par celui qui la donne, doit pouvoir anticiper jusqu'à un certain point la réception de l'information, s'attendant à tel ou tel repère, à tels ou tels repères, écrits, sonores, visuels, graphiques, comprenant en quelque sorte à demi-mot, quitte à rectifier, à nuancer.
Le territoire étant connu, en tout cas familier, on y progresse mieux et plus vite.
Ces repères sont fournis par la place des mots dans l'unité de pensée qu'est la phrase, fût-elle longue et complexe.
On sait que le verbe conjugué, que la forme verbale non conjuguée, que le sujet de l'action se trouvent, peuvent se trouver à telle ou telle place, on les repère mieux et on donne plus facilement un sens cohérent à l'ensemble.
L'allemand est une langue de grande et longue culture. C'est aussi une langue très structurée. Le terme de "jeu de construction" (der Baukasten) n'est sans aucune doute pas usurpé. La phrase est un assemblage de mots - d'informations - que l'on réalise plus ou moins dans sa tête avant de le livrer - par écrit, par oral - à un lecteur, un interlocuteur.
Même si les mots exacts à assembler ne sont pas encore tous choisis, définis au début de la construction, on a tout de même déjà une idée précise de l'emplacement qu'ils vont y prendre. Le message à transmettre ne sera vraiment complet qu'une fois la phrase achevée. Et il ne sera complètement reçu - même si l'esprit anticipe, devine souvent en cours de route - que lorsque la phrase aura été intégralement lue, entendu par le destinataire lecteur ou interlocuteur).
On dira qu'il en est ainsi, certes, dans toute langue. C'est notamment dans le plan de l'édifice phrase et dans les techniques de construction qu'il faut chercher les différences.
Cette nécessité d'assembler d'abord dans sa tête - un assemblage qui se fait le plus souvent inconsciemment, en arrière-plan, pour celui qui maîtrise la langue - est peut-être ce qui fait le génie scientifique allemand. On imagine et on construit sur du solide, méticuleusement. Le génie français (puisqu'on compare souvent les deux pour dire qu'ils se complètent) est plus intuitif, plus brillant, plus spontané.
Toute chose étant relative, bien entendu. Il arrive aussi à l'orateur allemand d'improviser. Mais peut-être a-t-il plus de difficultés, plus de mérite donc, à retomber sur ses pieds...
Il ne faut, pourtant, pas se faire une montagne de la phrase allemande. Elle est, sans doute, plus difficile à assimiler pour quelqu'un qui n'est pas rompu à la logique et à l'abstraction - c'est particulièrement le cas de certains élèves d'aujourd'hui qui ne sont plus assez jeunes pour avoir encore l'esprit souple et malléable, qui ne sont plus à l'âge où l'esprit aurait justement besoin de se structurer. Ce peut être aussi le cas d'adultes ayant quitté l'école depuis un certain temps et qui ne sont pas ou plus rompus à tout ce qu'implique l'apprentissage.
Il faut alors plus de volonté, plus de persévérance.
Mais rien n'est impossible. Ce chapitre sur la construction de la phrase voudrait contribuer à en faciliter l'apprentissage.
 Structure de la phrase 
Proposition indépendante & principale 
Structure de base 
  
La structure de base d'une phrase simple paraît familière et facile: Quelqu'un fait quelque chose
Quelqu'un agit à un endroit donné
Quelqu'un agit à un moment donné
Quelqu'un est quelque chose
Ich mache die Arbeit. Je fais le travail.
Ich schlafe hier. Je dors ici.
Er kommt bald. Il viendra bientôt.
Du bist mein Freund. Tu es mon ami.
Soit, en termes grammaticaux:
Sujet - verbe - complément (ou attribut du sujet)
Le sujet pouvant être un nom (nom commun, nom propre, pronom) ou un ensemble de mots (groupe nominal), le complément un mot (nom commun, nom propre, pronom, adverbe) ou un groupe nominal.
Ce que les exemples précédents ne font pas apparaître clairement, c'est la place du verbe conjugué. Il est, de fait, toujours à la deuxième place dans la phrase énonciative.
Ceci n'est pas sans conséquences sur la structure de la phrase et à l'origine de difficultés sérieuses pour l'apprenant francophone. En effet, la règle n'admet qu'un seul élément devant le verbe conjugué: le sujet ou un complément.
Un complément (ou un attribut du sujet) au début de la phrase chasse automatiquement le sujet de sa position initiale vers un autre emplacement: en général tout de suite après le verbe conjugué. Sujet et complément ne peuvent coexister devant le verbe conjugué.
Le français contourne le problème de la coexistence par un artifice: une virgule, voire plusieurs virgules dans le cas de plusieurs compléments éventuellement différents - virgule dont la présence est aussi légèrement marquée à la prononciation de la phrase. La virgule tend à disparaître, la phrase se dit plus vite - l'automatisme français handicape encore davantage l'assimilation de la structure allemande.
Demain il pleuvra.
Morgen regnet es.

En français: coexistence du complément demain et du sujet impersonnel il devant le verbe.
En allemand: renvoi du sujet impersonnel es après le verbe.
Mais pourquoi commencer la phrase par autre chose que le sujet? Différentes raisons peuvent être avancées:
1. On veut mettre en évidence, on veut insister sur une information qui n'est pas à sa place régulière. Ce peut être celle par laquelle on commence la phrase, ou bien le sujet rejeté après le verbe. Enoncée oralement, cette information est souvent accentuée par la voix, alors que dans le cas de la phrase écrite le contexte dans lequel elle est insérée peut jouer un rôle capital.
Morgen gehst du. Demain c'est toi qui iras.
Ich kenne Paul. Uwe kenne ich nicht. Je connais Paul. Uwe, je ne le connais pas.
Am Samstag Morgen trainiere ich. Le samedi martin je m'entraine.
2. L'indication temporelle est importante; elle vient le plus tôt possible dans la phrase. Il en est d'ailleurs de même en français. Sa mise en avant relève souvent du simple automatisme non réfléchi.
Um 10 Uhr haben wir Kaffeepause. A dix heures c'est la pause café.
Elle trouve tout particulièrement sa justification dans l'énumération (emploi du temps):
Um 10 Uhr machen wir Kaffeepause, und dann treffen wir den Chef.
A dix heures nous ferons une pause café et puis nous rencontrerons le chef.
3. La phrase est longue et compliquée, on allège donc la construction et on facilite l'énoncé en se "débarrassant" dès le début d'un élément qui pourrait être encombrant. Cela relève là aussi plus ou moins de l'automatisme, comme en français d'ailleurs:
Auf dem Weg zum Büro hatte ich gestern eine lange Diskussion mit Paul über die Pläne der Firma.
(Ich hatte gestern auf dem Weg zum Büro eine lange Diskussion mit Paul über die Pläne der Firma.)
En allant au bureau j'ai eu hier une longe discussion avec Paul sur les projets de la société.
L'antéposition d'un complément ne relève donc pas nécessairement de la nécessité d'insister sur son importance particulière; elle devient souvent presque une banalité. La construction de la phrase n'en est pas moins dépendante.
 
Structure de la phrase 
Le couple datif-accusatif 
  
Deux sortes de compléments directement régis par un verbe sont dans une relation privilégiée: l'objet attribué et le destinataire de l'attribution - en d'autres termes l'accusatif et le datif d'attribution. Ils forment un couple où la position de l'un par rapport à l'autre varie selon qu'il s'agisse de noms ou de pronoms. Il en est de même dans la langue française, mais les règles diffèrent en partie.
Deux noms ou groupes nominaux 
Le complément au datif précède le complément à l'accusatif - à l'inverse souvent du français. Il s'agit généralement de réponses simples et neutres à une question simple et générale. Que fais-tu?
Was machst du?
J'achète une poupée à la fillette.
Ich kaufe dem Mädchen eine Puppe.
Je dis la vérité à mon père.
Ich sage dem Vater die Wahrheit.
Expliqueras-tu la situation au directeur?
Erklärst du dem Direktor die Situation?
Quand as-tu donné le biberon au bébé?
Wann hast du dem Kind die Flasche gegeben?
J'envoie une belle carte de vœux de Noël autrichienne à ma chère tante Ursula.
Ich schicke meiner lieben Tante Ursula eine schöne österreichische Weihnachtskarte.
Je souhaite de bonnes vacances en Espagne à Paul et à Pauline.
Ich wünsche dem Paul und der Pauline einen schönen Urlaub in Spanien.
Je fis un bref signe de la main aux deux hommes à gauche et à droite.
Ich gab den zwei Männern links und rechts einen raschen Wink.
Comment expliqua-t-on l'absence de son père à l'enfant / à l'enfant l'absence de son père?
Wie erklärte man dem Kind die Abwesenheit des Vaters?
Il jure éternelle fidélité à la jeune fille.
Er schwört dem Mädchen ewige Treue.
  • La règle dépasse la notion un peu étroite d'attribution:

Il a soulagé sa mère de beaucoup de travail.
Er hat der Mutter viel Arbeit abgenommen.
J'empruntai plusieurs citations au livre.
Ich entnahm dem Buch mehrere Zitate.
Elle a caché à son mari sa visite chez sa mère / sa visite chez sa mère à son mari.
Sie hat ihrem Mann ihren Besuch bei ihrer Mutter verheimlicht.
On a déchu l'homme de ses droits paternels.
Man hat dem Mann seine väterlichen Rechte entzogen.
 
Variations
La règle datif-accusatif est certes contraignante, mais il s'agit d'une règle de base pour phrases banales qui n'est pas absolue. Plus exactement, la variation de la position relative des deux groupes nominaux compléments permet d'introduire une nuance logique et plus ou moins courante.
Phrase banale:
Elle a donné la vieille veste à un mendiant.
Sie hat einem Bettler die alte Jacke geschenkt.
Variation:
A qui as-tu donné la vielle veste? A un mendiant?
Wem hast du die alte Jacke geschenkt? Einem Bettler?
Oui, j'ai donné la vieille veste à un mendiant.
Ja, ich habe die alte Jacke einem Bettler geschenkt.
• Cet exemple (avec l'article indéfini pour le bénéficiaire du don) exprime l'attente d'une certaine précision et / ou met en valeur l'information demandée.
Il importe, en tout état de cause, de prêter attention au sens de la phrase compte tenu de ses divers composants, mais aussi dans son contexte général et plus précisément par rapport à ce qui la précède.
Il est également possible de mettre en relief l'un des deux compléments en le plaçant en tête de la proposition. On comparera pour chaque cas de figure la construction française et allemande - la langue française a elle aussi recours parfois aux variations de construction:
La vieille veste, je l'ai donnée à un mendiant?
Die alte Jacke habe ich einem Bettler geschenkt.
C'est à un mendiant que j'ai donné la vieille veste.
Einem Bettler habe ich die alte Jacke geschenkt.
Elle a donné la vieille veste non pas à son frère mais à un mediant.
Sie hat die alte Jacke nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler gegeben.
Ce n'est pas à son frère qu'elle a donné la vieille veste, mais à un mendiant.
Nicht ihrem Bruder hat sie die alte Jacke gegeben sondern einem Bettler.
Ce n'est pas à son frère, mais à un mendiant qu'elle a donné la vieille veste.
Nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler hat sie die alte Jacke gegeben.
La vieille veste, elle l'a donnée non pas à son frère, mais à un mendiant.
Die alte Jacke hat sie nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler gegeben.
Elle a vendu un plan de ville à un touriste allemand et renseigné un touriste anglais.
Sie hat einem deutschen Touristen einen Stadtplan verkauft und einem englischen Auskunft gegeben.
A un touriste allemand elle a vendu un plan de ville et à un touriste anglais elle a donné un renseignement.
Einem deutschen Touristen hat sie einen Stadtplan verkauft und einem englischen Auskunft gegeben.
= énumération
 Tu donneras quelque chose à l'homme.
Du wirst du dem Mann etwas geben.
Tu donneras bien quelque chose à l'homme, n'est-ce pas?
Dem Mann wirst du doch etwas geben, nicht wahr?
Rien, je ne donnerai rien à l'homme.
Nichts werde ich dem Mann geben.
La subordonnée
La règle datif-accusatif est aussi valable dans les propositions subordonnées:
Il a promis un bon salaire à l'ouvrier.
Er hat dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen.
Er sagt, dass er dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen hat.
Er sagt, er hat / habe dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen.
Il a promis aussi bien à Peter qu'à Paul une participation au bénéfice.
Il a promis à Peter tout aussi bien qu'à Paul une participation au bénéfice.
Er hat sowie dem Peter als auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert.
Er hat dem Peter sowie auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert.
Er sagt, dass er sowie dem Peter als auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert hat.
Er sagt, dass er dem Peter sowie auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert hat.
Elle a prêté le livre à une amie de Paul.
Sie hat das Buch einer Freundin von Paul geliehen.
Sie sagt, dass sie das Buch einer Freundin von Paul geliehen hat.
Sie sagt, sie hat / habe das Buch einer Freundin von Paul geliehen.
Si seulement il avait proposé son aide à son ami!
Wenn er dem Freund nur seine Hilfe angeboten hätte!
Hätte er dem Freund nur seine Hilfe angeboten!
Si seulement tu avais remis la lettre à une autre des personnes présentes!
Wenn du den Brief nur einem anderen der Anwesenden übergeben hättest!
Hättest du den Brief nur einem anderen der Anwesenden übergeben!
Il n'est cependant pas possible de placer un des deux compléments en tête que dans le cas d'une proposition subordonnée de discours indirect sans dass:
Und wem hat sie das Buch geschenkt? Einer Freundin?
Sie sagt, das Buch hat / habe sie einer Freundin geschenkt.
Was hat sie einer Freundin geschenkt? Das Buch?
Sie sagt, einer Freundin hat / habe sie das Buch geschenkt.
 
Piste de réflexion
Il n'est pas toujours possible, ou simplement justifiable, de placer le complément à l'accusatif avant le complément au datif.
On pensera plus logiquement:
retirer ses droits paternels die väterlichen Rechte entziehen
que
retirer à l'homme dem Mann entziehen
emprunter plusieurs citations mehrere Zitate entnehmen
que
dem Buch entnehmen emprunter au livre
dire la vérité die Wahrheit sagen
que
dire au père dem Vater sagen
Il est donc logique de placer après l'autre l'élément le plus proche logiquement du verbe - et effectivement le plus proche de lui dans la construction si l'on admet le verbe à la fin de la proposition:
Man wird dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen.
Man tut dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen wird.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entzogen hat.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen muss.
Man hat dem Mann und nicht der Frau die elterlichen Rechte entzogen.
Ich habe dem Vater die Wahrheit gesagt.
Tust du dem Vater immer die Wahrheit sagen?
Wirst du dem Vater die Wahrheit sagen? etc.
Cependant:
die elterlichen Rechte dem Vater und nicht der Mutter entziehen
die elterlichen Rechte dem Vater, nicht der Mutter entziehen
die elterlichen Rechte dem Vater entziehen, nicht der Mutter
déchoir le père, non la mère de son droit parental
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater und nicht der Mutter entziehen.
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater, nicht der Mutter entziehen.
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater entziehen, nicht der Mutter.
Dem Vater wird man die elterlichen Rechte entziehen, nicht der Mutter.
Dem Vater und nicht der Mutter wird man die elterlichen Rechte entziehen.
Dem Vater, nicht der Mutter wird man die elterlichen Rechte entziehen.
Structure de la phrase 
Le couple datif-accusatif 
  
Deux sortes de compléments directement régis par un verbe sont dans une relation privilégiée: l'objet attribué et le destinataire de l'attribution - en d'autres termes l'accusatif et le datif d'attribution. Ils forment un couple où la position de l'un par rapport à l'autre varie selon qu'il s'agisse de noms ou de pronoms. Il en est de même dans la langue française, mais les règles diffèrent en partie.
Deux noms ou groupes nominaux 
Le complément au datif précède le complément à l'accusatif - à l'inverse souvent du français. Il s'agit généralement de réponses simples et neutres à une question simple et générale. Que fais-tu?
Was machst du?
J'achète une poupée à la fillette.
Ich kaufe dem Mädchen eine Puppe.
Je dis la vérité à mon père.
Ich sage dem Vater die Wahrheit.
Expliqueras-tu la situation au directeur?
Erklärst du dem Direktor die Situation?
Quand as-tu donné le biberon au bébé?
Wann hast du dem Kind die Flasche gegeben?
J'envoie une belle carte de vœux de Noël autrichienne à ma chère tante Ursula.
Ich schicke meiner lieben Tante Ursula eine schöne österreichische Weihnachtskarte.
Je souhaite de bonnes vacances en Espagne à Paul et à Pauline.
Ich wünsche dem Paul und der Pauline einen schönen Urlaub in Spanien.
Je fis un bref signe de la main aux deux hommes à gauche et à droite.
Ich gab den zwei Männern links und rechts einen raschen Wink.
Comment expliqua-t-on l'absence de son père à l'enfant / à l'enfant l'absence de son père?
Wie erklärte man dem Kind die Abwesenheit des Vaters?
Il jure éternelle fidélité à la jeune fille.
Er schwört dem Mädchen ewige Treue.
  • La règle dépasse la notion un peu étroite d'attribution:

Il a soulagé sa mère de beaucoup de travail.
Er hat der Mutter viel Arbeit abgenommen.
J'empruntai plusieurs citations au livre.
Ich entnahm dem Buch mehrere Zitate.
Elle a caché à son mari sa visite chez sa mère / sa visite chez sa mère à son mari.
Sie hat ihrem Mann ihren Besuch bei ihrer Mutter verheimlicht.
On a déchu l'homme de ses droits paternels.
Man hat dem Mann seine väterlichen Rechte entzogen.
 
Variations
La règle datif-accusatif est certes contraignante, mais il s'agit d'une règle de base pour phrases banales qui n'est pas absolue. Plus exactement, la variation de la position relative des deux groupes nominaux compléments permet d'introduire une nuance logique et plus ou moins courante.
Phrase banale:
Elle a donné la vieille veste à un mendiant.
Sie hat einem Bettler die alte Jacke geschenkt.
Variation:
A qui as-tu donné la vielle veste? A un mendiant?
Wem hast du die alte Jacke geschenkt? Einem Bettler?
Oui, j'ai donné la vieille veste à un mendiant.
Ja, ich habe die alte Jacke einem Bettler geschenkt.
• Cet exemple (avec l'article indéfini pour le bénéficiaire du don) exprime l'attente d'une certaine précision et / ou met en valeur l'information demandée.
Il importe, en tout état de cause, de prêter attention au sens de la phrase compte tenu de ses divers composants, mais aussi dans son contexte général et plus précisément par rapport à ce qui la précède.
Il est également possible de mettre en relief l'un des deux compléments en le plaçant en tête de la proposition. On comparera pour chaque cas de figure la construction française et allemande - la langue française a elle aussi recours parfois aux variations de construction:
La vieille veste, je l'ai donnée à un mendiant?
Die alte Jacke habe ich einem Bettler geschenkt.
C'est à un mendiant que j'ai donné la vieille veste.
Einem Bettler habe ich die alte Jacke geschenkt.
Elle a donné la vieille veste non pas à son frère mais à un mediant.
Sie hat die alte Jacke nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler gegeben.
Ce n'est pas à son frère qu'elle a donné la vieille veste, mais à un mendiant.
Nicht ihrem Bruder hat sie die alte Jacke gegeben sondern einem Bettler.
Ce n'est pas à son frère, mais à un mendiant qu'elle a donné la vieille veste.
Nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler hat sie die alte Jacke gegeben.
La vieille veste, elle l'a donnée non pas à son frère, mais à un mendiant.
Die alte Jacke hat sie nicht ihrem Bruder, sondern einem Bettler gegeben.
Elle a vendu un plan de ville à un touriste allemand et renseigné un touriste anglais.
Sie hat einem deutschen Touristen einen Stadtplan verkauft und einem englischen Auskunft gegeben.
A un touriste allemand elle a vendu un plan de ville et à un touriste anglais elle a donné un renseignement.
Einem deutschen Touristen hat sie einen Stadtplan verkauft und einem englischen Auskunft gegeben.
= énumération
 Tu donneras quelque chose à l'homme.
Du wirst du dem Mann etwas geben.
Tu donneras bien quelque chose à l'homme, n'est-ce pas?
Dem Mann wirst du doch etwas geben, nicht wahr?
Rien, je ne donnerai rien à l'homme.
Nichts werde ich dem Mann geben.
La subordonnée
La règle datif-accusatif est aussi valable dans les propositions subordonnées:
Il a promis un bon salaire à l'ouvrier.
Er hat dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen.
Er sagt, dass er dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen hat.
Er sagt, er hat / habe dem Arbeiter einen guten Lohn versprochen.
Il a promis aussi bien à Peter qu'à Paul une participation au bénéfice.
Il a promis à Peter tout aussi bien qu'à Paul une participation au bénéfice.
Er hat sowie dem Peter als auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert.
Er hat dem Peter sowie auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert.
Er sagt, dass er sowie dem Peter als auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert hat.
Er sagt, dass er dem Peter sowie auch dem Paul eine Beteiligung an dem Gewinn zugesichert hat.
Elle a prêté le livre à une amie de Paul.
Sie hat das Buch einer Freundin von Paul geliehen.
Sie sagt, dass sie das Buch einer Freundin von Paul geliehen hat.
Sie sagt, sie hat / habe das Buch einer Freundin von Paul geliehen.
Si seulement il avait proposé son aide à son ami!
Wenn er dem Freund nur seine Hilfe angeboten hätte!
Hätte er dem Freund nur seine Hilfe angeboten!
Si seulement tu avais remis la lettre à une autre des personnes présentes!
Wenn du den Brief nur einem anderen der Anwesenden übergeben hättest!
Hättest du den Brief nur einem anderen der Anwesenden übergeben!
Il n'est cependant pas possible de placer un des deux compléments en tête que dans le cas d'une proposition subordonnée de discours indirect sans dass:
Und wem hat sie das Buch geschenkt? Einer Freundin?
Sie sagt, das Buch hat / habe sie einer Freundin geschenkt.
Was hat sie einer Freundin geschenkt? Das Buch?
Sie sagt, einer Freundin hat / habe sie das Buch geschenkt.
 
Piste de réflexion
Il n'est pas toujours possible, ou simplement justifiable, de placer le complément à l'accusatif avant le complément au datif.
On pensera plus logiquement:
retirer ses droits paternels die väterlichen Rechte entziehen
que
retirer à l'homme dem Mann entziehen
emprunter plusieurs citations mehrere Zitate entnehmen
que
dem Buch entnehmen emprunter au livre
dire la vérité die Wahrheit sagen
que
dire au père dem Vater sagen
Il est donc logique de placer après l'autre l'élément le plus proche logiquement du verbe - et effectivement le plus proche de lui dans la construction si l'on admet le verbe à la fin de la proposition:
Man wird dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen.
Man tut dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen wird.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entzogen hat.
Er sagt, dass man dem Mann seine väterlichen Rechte entziehen muss.
Man hat dem Mann und nicht der Frau die elterlichen Rechte entzogen.
Ich habe dem Vater die Wahrheit gesagt.
Tust du dem Vater immer die Wahrheit sagen?
Wirst du dem Vater die Wahrheit sagen? etc.
Cependant:
die elterlichen Rechte dem Vater und nicht der Mutter entziehen
die elterlichen Rechte dem Vater, nicht der Mutter entziehen
die elterlichen Rechte dem Vater entziehen, nicht der Mutter
déchoir le père, non la mère de son droit parental
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater und nicht der Mutter entziehen.
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater, nicht der Mutter entziehen.
Man wird die elterlichen Rechte dem Vater entziehen, nicht der Mutter.
Dem Vater wird man die elterlichen Rechte entziehen, nicht der Mutter.
Dem Vater und nicht der Mutter wird man die elterlichen Rechte entziehen.
Dem Vater, nicht der Mutter wird man die elterlichen Rechte entziehen.
Noms propres & substantifs 
  
1. Le genre des noms Généralités
Les noms masculins
Les noms en -ar et -är
Substantifs en -eur, -ör, -or
Les noms en i
Substantifs en -ig et -ich
Substantifs en -ling
Substantifs en -us, -ikus, -ismus, -asmus
Les noms des jours, mois, saisons
Les noms féminins
Substantifs en -a et -ma
Substantifs en -age, -ege, -ade
Substantifs en -ät
Substantifs en -ei
Substantifs en -elle, -ette, -esse, -isse, -asse
Substantifs en -heit et -keit
Substantifs en -(i)enz, -anz, -ance
Substantifs en -ik
Substantifs en -in
Substantifs en -ine, -ene, -äne, -ive
Substantifs en -ion, -tion, -ation
Substantifs en -ose
Substantifs en -schaft
Substantifs en -ung
Substantifs en -ur
Substantifs
Les adjectifs en -n, -en, -ern 
  
Les adjectifs dérivés de noms de matière Les adjectifs dérivés de noms de matière et désignant la matière dont est fait l'objet qu'ils quanlfient se terminent par n, en, ern. La terminaison dépend de différentes considérations: ne pas allonger initilement, pouvoir bien prononcer, ne pas confindre avec le nom de la matière.
Certains peuvent prendre en plus une inflexion.
Ils remplacent la formulation avec la préposition aus et se déclinent.
blechern en tôle; en fer-blanc | aus Blech [das Blech]
Il ont rarement pas plus de deux syllabes. Il n'en existe pas par exemple pour Aluminium.
Liste non exhaustive
eisern en fer; de fer [das Eisen]
backsteinern en briques [der Backstein]
golden en or; d'or [das Gold]
graniten de / en granit [der Granit]
korken en liège
messingen de / en laison [das Messing]
metallen en métal; métallique [das Metall]
papieren de / en papier [das Papier]
porzellanen en porcelaine [das Porzellan]
baumwollen en coton; cotonné
bronzen de / en bronze [die Bronze]
fichten en bois de sapin
seiden de / en soie; soyeux [die Seide]
wollen de / en laine [die Wolle]
kupfern en cuivre; de cuivre [das Kupfer]
ledern de / en cuir [das Leder]
perlmuttern en nacre [die Perlmutter]
marmorn de / en marbre [der Marmor]
silbern en argent; d'argent [das Silber]
blechern en tôle; en fer-blanc [das Blech]
bleiern de / en plomb [das Blei]
steinern de / en pierre [der Stein]
zinnern en étain [das Zinn]
gläsern de / en verre [das Glas]
gräsern d'herbes [das Gras]
hölzern en bois; de bois [das Holz]
hörnern en corne [das Horn]
knöchern en os [der Knochen]
tönern en argile; en terre [der Ton]
wächsern en cire [das Wachs]
ehern d'airain: de bronze
hürnen [désuet] de / en corne
La conjugaison 
jpcgra 
L'infinitif
La conjugaison 
L'infinitif: généralités - le radical verbal 
  
Conjuguer un verbe, c'est ajouter au radical verbal une terminaison caractéristique de la personne, du temps et du mode de conjugaison, de l'infinitif ou du participe passé. La plupart des verbes ne sont référencés dans les dictionnaires que sous leur forme infinitive.
L'infinitif est constitué du radical verbal augmenté de la terminaison n ou plus généralement en, le e étant ajouté pour des raisons de prononciation ou, selon l'optique inverse, supprimé si possible pour des raisons de prononciation ou de simplification.
 
verbe 
radical 
sens 
  
verbe 
radical 
sens 
haben 
hab 
avoir 
  
bauen 
bau 
construire 
werden 
werd 
devenir 
  
schneien 
schnei 
neiger 
kommen 
komm 
venir 
  
freuen 
freu 
réjouir 
machen 
mach 
faire 
  
  
  
  
spielen 
spiel 
jouer 
  
sein 
sei 
être 
singen 
sing 
chanter 
  
tun 
tu  
faire  
lernen 
lern 
apprendre 
  
dauern 
dauer 
durer 
lehren 
lehr 
enseigner 
  
feiern 
feier 
fêter 
wissen 
wiss 
savoir 
  
liefern 
liefer 
livrer 
gehen 
geh 
aller 
  
handeln 
handel 
agir  
regnen 
regn 
pleuvoir  
  
wechseln 
wechsel 
changer 
antworten 
antwort 
répondre 
  
sammeln 
sammel 
collectionner 

Les verbes en -ieren
Un certain nombre de verbes, tous faibles, ont été créées, fabriqués par addition de la terminaison ier au radical d'un mot le plus souvent d'origine latino-française. Les terminaisons distinctives des différentes personnes, de l'infinitif, du participe passé vont s'ajouter au nouveau radical ainsi obtenu:
les pommes frites > die Fritte la frite
radical source: fritt
radical du verbe créé: frittier
infinitif: frittieren frire [dans un bain d'huile]
 
mots source
  
infinitif allemand
  
  
mots source
  
infinitif allemand
  
copier 
kopieren 
  
étudier, studieux 
studieren 
informer 
informieren 
  
musique, musicien 
musizieren 
additionner 
addieren 
  
dupliquer, duplication 
duplizieren 
servir 
servieren 
  
soustraction 
subtrahieren 

 
Les verbes (généralement rares) dont le radical monosyllabique se termine par ier ne font évidemment pas partie de ce groupe, par exemple:
gieren être avide de, avoir soif de, avoir une envie folle de
stieren regarder fixement
L'infinitif passé
Paradoxalement si l'on veut, le verbe à l'infinitif passé est sous forme de... participe passé. Il précède en revanche l'auxiliaire haben ou l'auxiliaire sein (selon les règles de conjugaison, voir l'emploi des auxiliaires) à l'infinitif. L'infinitif passé français est lui aussi sous forme de participe passé + auxiliaire.
machen faire > gemacht haben avoir fait
kommen venir > gekommen sein être venu
Les additifs au verbe
De nombreux verbes voient leur sens plus ou moins nuancé, précisé voire profondément modifie par l'adjonction d'éléments invariables: particules verbales (ou préverbes ou préfixes verbaux) ou autres.
Ils se fixent à l'avant de l'infinitif. Certains sont inséparables quelle que soit le forme conjuguée du verbe, d'autres s'en séparent systématiquement ou uniquement selon certains sens et emplois aux formes conjuguées.
  • Séparables

aufmachen ouvrir
aufgemacht haben avoir ouvert
ankommen arriver
angekommen sein être arrivé
  • Inséparables

verhören interroger [police]
verhört haben avoir interrogé [police]
versprechen promettre
versprochen haben avoir promis
bevorzugen privilégier
bevorzugt haben avoir privilégié
D'autres mots (adjectifs, substantifs) peuvent se greffer devant le verbe. Avant la dernière réforme de l'orthographe, ils tenaient au verbe, certains inséparables, d'autres séparables. La réforme en considère certains, généralement déjà séparabkles,  comme ayant valeur de complément, d'attribut, d'adverbe et les sépare donc du verbe proprement dit même à l'infinitif
kaputtmachen casser, démolir - kaputtgemacht haben avoir cassé, avoirdémoli
kaputt machen - kaputt gemacht haben
radfahren aller à bicyclette - radgefahren sein être allé à bicyclette
Rad fahren - Rad gefahren sein
Certains de ces additifs, déjà inséparables, restent cependant inséparables, faisant intimement corps avec le verbe ainsi formé:
handhaben manipuler
gehandhabt haben avoir manipulé
La conjugaison 
L'infinitif: emplois 
  • Forme verbale non conjuguée, neutre, l'infinitif peut être dun usage pratique pour la brièveté de l'énoncé et le gain de place écrite.
  • Les compléments de l'infinitif le précèdent toujours.

1. Dans la conjugaison: Formation de certains temps
La forme infinitive des verbes d'action intervient dans leur conjugaison au futur où l'auxiliaire werden est conjugué:
futur simple: Er wird nicht kommen. Il ne viendra pas.
futur antérieur: Er wird nicht gekommen sein. Il ne sera pas venu.
Ceci vaut aussi pour le futur simple et le futur antérieur aux subjonctifs I et II.
2. Dans les dictionnaires
A la fois comme entrée et dans les exemples et formulations:
sitzen (a, e) être assis
auf Eiern sitzen couver des œufs
3. Dans les titres, les en-têtes de courriels...
Traumurlaub in der Karibik gewinnen Gagner des vacances de rêve aux Caraïbes
Flotten Opel Corsa gewinnen Gagner une chouette Opel Corsa
Filmpremiere in Berlin erleben Vivre une première cinématographique à Berlin
4. La question impersonnelle
Was tun? Que faire ?
Wem glauben? Qui croire ?
Wohin gehen? Où aller ?
Mit wem darüber sprechen? En parler avec qui ?
5. L'impératif, l'injonction, la recommandation
Aufstehen! Levez-vous !
Bitte hinten einsteigen! Montez à l'arrière !
Vor Gebrauch schütteln! Agiter avant emploi !
Hier klicken! Cliquer ici !
Absenden Envoyer / Expédier
6. Le parler "petit-nègre"
Il n'est pas question ici, bien entendu, de mépris à l'égard des Noirs africains ni de caricature, c'est le terme historique consacré, et qui, outre qu'il ne se rencontre peut-être plus guère de nos jours chez ceux-ci, ne s'applique d'ailleurs pas uniquement à eux seuls. On pense par exemple à des immigrés turcs en Allemagne, d'hier sinon d'aujourd'hui, ne possédant guère la langue allemande et s'exprimant donc sommairement.
Ich suchen Post. Moi chercher (bureau de) poste.
Du helfen mir, bitte. Toi m'aider, s'il te plaît.
7. L'infinitif complément
a. Directement complément
avec les auxiliaires de mode können, dürfen, müssen, sollen, wollen, mögen et quelques autres verbes comme bleiben, gehen, lassen...
Kanst du mir helfen? Peux-tu m'aider ?
Willst du es mir nicht sagen? Tu ne veux pas me le dire ?
Bleiben Sie sitzen! Restez assis ! [sitzen est un verbe actif]
Ich gehe jetzt schwimmen. Je vais nager maintenant.
Sie ließ einen Teller fallen. Elle laissa tomber une assiette.
Ich ließ den Fernseher reparieren. Je fis réparer la télévision.
• Voir les pages de grammaire traitant de l'infinitif complément.
b. Complément introduit par zu
Ich freue mich, dich wiederzusehen. Je suis heureux de te revoir.
Seine Freude, ihn wiederzusehen war groß. Sa joie fut grande de le revoir.
Mein Haus ist nicht zu verkaufen. Ma maison n'est pas à vendre.
Ich habe einen Drucker zu verkaufen. J'ai une imprimante à vendre.
 
8. L'infinitif substantivé
De nombreux infinitifs simples ou avec particule / préverbe / préfixe peuvent être substativés. Ils sont alors neutres. La traduction française est variable, le substantif en français n'est pas la règle absolu, on utilise aussi l'infinitif, en particulier lorsqu'il n'existe pas de substantif français approprié.
Das Lernen macht ihm Spaß. Apprendre lui plaît bien.
Aufwachen leicht gemacht Le réveil (rendu) facile
Certains infinitifs substantivés ont acquis une existence propre.
das Essen le repas; la nourriture
das Essen und Trinken le boire et le manger
das Aussehen l'apparence; l'aspect
das Vorhaben l'intention; le projet
das Hammerwerfen le lancer de marteau
Richtiges Verhalten Le bon comportement
Radfahren ist gesund.
La pratique de la bicyclette / La bicyclette est une activité saine. / Faire de la bicyclette est bon pour la santé.
Dans cet exemple, dans l'ancienne orthographe, on aurait sans doute pu considérer Radfahren comme un infinitif, la majuscule étant là pour des raisons de ponctuation. Dans la nouvelle orthographe, il s'agit indubitablement d'un infinitif substantivé, sinon il aurait fallu séparer les deux éléments: Rad fahren.
On peut envisager des compositions assez complexes:
Ich bin dein ewiges Auf-den-nächsten-Tag-Verschieben satt.
J'en ai assez de ta manie de toujours repousser au lendemain.
9. Beim + infinitif substantivé
Exprime le fait qu'une action se passe en quelque sorte pendant ou à l'occasion d'une autre du même sujet. Simplifie la phrase en évitant une subordonnée introduit par während ou als par exemple. Se traduit en français par exemple par un gérondif (en + participe présent):
Beim Schifahren brach er sich ein Bein. En faisant du ski il se cassa une jambe. / Il se cassa une jambe au ski.
Le présent de l'indicatif
Conjugaison: Présent de l'indicatif 
Règle générale 
Généralités Le présent exprime une action présente, c'est-à-dire se passant au moment où l'on parle.
Conjuguer un verbe, c'est ajouter à son radical (éventuellement modifié) une terminaison caractéristique.
Il existe 3 ou 4 terminaisons caractéristiques dans la conjugaison des verbes allemands.
On appele verbe faible un verbe à la conjugaison régulière, c'est-à-dire dont le radical ne subit aucune modification aux différentes personnes et aux différents temps de la conjugaison.
On appele verbe fort un verbe à la conjugaison irrégulière, c'est-à-dire dont le radical peut subir des modifications aux différentes personnes et aux différents temps et modes de la conjugaison.
 
Terminaisons
Ces terminaisons sont les mêmes au présent de l'indicatif pour les verbes faibles et la plupart des verbes forts, à quelques cas particuliers près, qui concernent aussi les verbes faibles (insertion d'un e explétif, suppression d'un s).
 
singulier
pluriel

 
1ère personne
- e
1ère personne
- n ou - en
2ème personne
- st
2ème personne
- t
3ème personne
- t
3ème personne
- n ou - en
forme de politesse
- n ou - en
forme de politesse
- n ou - en

 
Exemples
cf. Le pronom personnel

verbe kommen venir
singulier
pluriel

 
1ère personne
ich komm e
1ère personne
wie komm en
2ème personne
du komm st
2ème personne
ihr komm t
3ème personne
er komm t
3ème personne
sie komm en
forme de politesse
Sie komm en
forme de politesse
Sie komm en

 
 
gehen
aller

rennen
courir

sagen
dire

bellen
aboyer

machen
faire

singen
chanter

bauen
bâtir

ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
gehe
gehst
geht

gehen
geht
gehen

gehen
renne
rennst
rennt

rennen
rennt
rennen

rennen
sage
sagst
sagt

sagen
sagt
sagen

sagen
belle
bellst
bellt

bellen
bellt
bellen

bellen
mache
machst
macht

machen
macht
machen

machen
singe
singst
singt

singen
singt
singen

singen
baue
baust
baut

bauen
baut
bauen

bauen

 
 
La 1ère et la 3ème personne du pluriel ainsi que la forme de politesse sont
identiques à la forme infinitive du verbe, ce qui explique les variantes dans la
terminaison de l'infinitif.
cf. L'infinitif

 

 
tun faire
wandern faire de la randonnée

 
ich tue
du tust
er tut
wir tun
ihr tut
sie tun
ich wandere
du wanderst
er wandert
wir wandern
ihr wandert
sie wandern

Présent de l'indicatif Verbes faibles:
Conjugaison: Présent de l'inficatif 
Verbes faibles 
Cas particulier: ajout d'un e explétif 
  
Une langue, c'est d'abord fait pour communiquer verbalement et de façon claire. C'est la raison d'être des marques de déclinaison et de conjugaison et de la syntaxe. Or il peut arriver que la bouche ait des difficultés à prononcer certaines successions de consonnes résultant de l'observation des règles de la conjugaison. Pour pouvoir les prononcer toutes, il faut alors intercaler un son de transition: la bouche a trouvé le son e. Ceci conduit évidemment à rallonger d'une syllabe la forme verbale.
Dans le cas où le radical du verbe se termine par les consonnes d ou t, on intercale donc, aux formes verbales de la deuxième et de la troisième personne du singulier et de la deuxième personne du pluriel, un e dit explétif.
Ce cas particulier touche aussi, sauf exception, certains verbes forts au présent de l'indicatif.
 
 
reden
parler
landen
atterrir
bilden
former
baden
(se) baigner
schaden
nuire
wenden
retourner
roden
défricher
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
rede
redest
redet

reden
redet
reden

reden
lande
landest
landet

landen
landet
landen

landen
bilde
bildest
bildet

bilden
bildet
bilden

bilden
bade
badest
badet

baden
badet
baden

baden
schade
schadest
schadet

schaden
schadet
schaden

schaden
wende
wendest
wendet

wenden
wendet
wenden

wenden
rode
rodest
rodet

roden
rodet
roden

roden

 
 
warten
attendre
kosten
coûter
arbeiten
travailler
antworten
répondre
testen
tester
wetten
parier
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie 
warte
wartest
wartet

warten
wartet
warten

warten
koste
kostest
kostet

kosten
kostet
kosten

kosten
arbeite
arbeitest
arbeitet

arbeiten
arbeitet
arbeiten

arbeiten
antworte
antwortest
antwortet

antworten
antwortet
antworten

antworten
teste
testest
testet

testen
testet
testen

testen
wette
wettest
wettet

wetten
wettet
wetten

wetten

 
D'autres fins de radical peuvent entraîner l'insertion d'un e explétif: gn, dn, chn, mn
 
 
rechnen
calculer
zeichnen
dessiner
regnen
pleuvoir
leugnen
nier
ordnen
classer
vervollkommnen
parfaire
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
rechne
rechnest
rechnet

rechnen
rechnet
rechnen

rechnen
zeichne
zeichnest
zeichnet

zeichnen
zeichnet
zeichnen

zeichnen
regne
regnest
regnet

regnen
regnet
regnen

regnen
leugnte
leugnest
leugnet

leugnen
leugnet
leugnen

leugnen
ordne
ordnest
ordnet

ordnen
ordnet
ordnen

ordnen
vervollkommne
vervollkommnest
vervollkommnet

vervollkommnen
vervollkommnet
vervollkommnen

vervollkommnen
Conjugaison: Présent de l'inficatif 
Verbes faibles 
Cas particulier: suppression d'un s 
  
Une langue (l'esprit humain) tend volontiers à la simplification. Rallonger une forme verbale n'est pas nécessairement la meilleure solution à un problème de prononciation, notamment dans le cas d'une suite de consonnes sifflantes. On tend alors plutôt vers la suppression d'un son gênant parce que dissonnant, évitant par la même occasion de rallonger d'une syllable la forme verbale. C'est la cas lorsque le radical du verbe se termine par s, ss, chs, cks, ß, z, tz ou x.
Ce cas particulier touche aussi, sauf exception, certains verbes forts au présent de l'indicatif.
 
 
reisen
voyager
lösen
résoudre
passen
aller (taille)
pressen
presser
duzen
tutoyer
heizen
chauffer
ergänzen
compléter
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
reise
reist
reist

reisen
reist
reisen

reisen
löse
st
löst

lösen
löst
lösen

lösen
passe
passt
passt

passen
passt
passen

passen
presse
presst
presst

pressen
presst
pressen

pressen
duze
duzt
duzt

duzen
duzt
duzen

duzen
heize
heizt
heizt

heizen
heizt
heizen

heizen
ergänze
ergänzt
ergänzt

ergänzen
ergänzt
ergänzen

ergänzen

 
 
setzen
asseoir
sitzen
être assis
putzen
nettoyer
schützen
protéger
nützen
être utile
boxen
boxer
faxen
faxer
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
setze
setzt
setzt

setzen
setzt
setzen

setzen
sitze
sitzt
sitzt

sitzen
sitzt
sitzen

sitzen
putze
putzt
putzt

putzen
putzt
putzen

putzen
schütze
schützt
schützt

schützen
schützt
schützen

pressen
nütze
tzt
nützt

nützen
nützt
nützen

nützen
boxe
boxt
boxt

boxen
boxt
boxen

boxen
faxe
faxt
faxt

faxen
faxt
faxen

faxen

 
 
stelzen
marcher de façon guindée
marcher avec des échasses
tricksen
user d'une combine
se débrouiller
walzen
laminer
passer au rouleau
wichsen
cirer
encaustiquer
ich
du
er

wir
ihr
sie

Sie
stelze
stelzt
stelzt

stelzen
stelzt
stelzen

stelzen
trickse
trickst
trickst

tricksen
trickst
tricksen

tricksen
walze
walzt
walzt

walzen
walzt
walzen

walzen
wichse
wichst
wichst

wichsen
wichst
wichsen

wichsen

 
Malgré des difficultés de prononciation, les verbes dont le radical finit par ch, sch, f suivent les règles générales de la conjugaison du présent de l'indicatif des verbes faibles.
 
 
suchen
chercher
rächen
venger
rauchen
fumer
duschen
(se) doucher
wünschen
souhaiter
surfen
surfer
schärfen
aiguiser
du
suchst
chst
rauchst
duschst
wünschst
surfst
schärfst
 Présent de l 'indicatif 
haben, sein, werden 
jpcgra 
Au présent de l'indicatif, les verbes haben avoir et sein être servent aussi d'auxiliaires de conjugaison du passé composé (aussi appelé parfait).  
Les irrégularités du verbe sein s'expliquent par ses anciennes formes.
 
haben

sein
 

 
ich habe
du hast
er hat
wir haben
ihr habt
sie haben
ich bin
du bist
er ist
wir sind
ihr seid
sie sind

 
Au présent de l'indicatif, le verbe werden devenir sert aussi d'auxiliaire de conjugaison du futur de l'indicatif et du présent de l'indicatif de la voix passive.
 
werden
 

 
ich werde
du wirst
er wird
wir werden
ihr werdet
sie werden
Conjugaison: Présent de l'indicatif 
Verbes faibles en ~eln et ~ern 
  Les verbes faibles qui se terminent à l'infinitif par eln perdent volontiers le e devant le l à la première personne du singulier. Cette élision n'est pas une obligation absolue, mais elle raccourcit la forme verbale tout en facilitant souvent la prononciation.
 
 
handeln
agir
schwindeln
mentir
sammeln
collectionner
wechseln
changer
klingeln
sonner
ich
handle
handele
schwindle
schwindele
sammle
sammele
wechsle
wechsele
klingle
klingele
du
handelst
schwindelst
sammelst
du wechselst
klingelst
er
handelt
schwindelt
sammelt
er wechselt
klingelt
wir
handeln
schwindeln
sammeln
wir wechseln
klingeln
ihr
handelt
schwindelt
sammelt
ihr wechselt
klingelt
sie
handeln
schwindeln
sammeln
sie wechseln
klingeln
Sie
handeln
schwindeln
sammeln
wechseln
klingeln

 
Pour les verbes en -ern, l'élision du e à la première personne du singulier, toujours possible, dépend en fait plus ou moins du verbe et de l'usage courant. Elle est de fait relativement rare dans le langage courant.
 
 
ändern
changer
bedauern
regretter
versichern
assurer
wandern
voyager à pied
steuern
piloter
beteuern
assurer
ich
ändere
ändre
bedaure
bedauere
versichere
versichre
wandere
wandre
steure
steuere
beteure
beteuere
du
änderst
bedauerst
versicherst
wanderst
steuerst
beteuerst
er
ändert
bedauert
versichert
wandert
steuert
beteuert
wir
ändern
bedauern
versichern
wandern
steuern
beteuern
ihr
ändert
bedauert
versichert
wandert
steuert
beteuert
sie
ändern
bedauern
versichern
wandern
steuern
beteuern
Sie
ändern
bedauern
versichern
wandern
steuern
beteuern

 
 

_________________
douali meriem

Lun Déc 7 2009, 17:50 Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Lun Déc 7 2009, 17:50
zizou_13


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2010
Messages: 3
Masculin Verseau (20jan-19fev)

Message Lexique des termes de grammaire Répondre en citant
Shocked

_________________
slt tt le monde !!!

Mar Juin 1 2010, 11:04 MSN Skype
Contenu Sponsorisé






Message Lexique des termes de grammaire

Aujourd’hui à 18:09
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    BAC 2010 Algérie Index du Forum » BAC 2010 Algérie » Education nationale » Leçons et études » Nouveau Programme Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com